Maxime
Le 10 avril 2017
Maxime

Comment le web s'adapte au mobile : bannières, AMP, Instant Articles, PWA...

Dès 2013, nous avons vu les premières évolutions majeures du web pour s’adapter au mobile avec le responsive design. Nous en avons tous constaté des conséquences positives en terme d’expérience utilisateur et de référencement. Aujourd’hui, le responsive design est devenu la norme et plus de 7 sites sur 10 sont optimisés pour le mobile. Mais quels sont les nouveaux enjeux du web ?

Comment le web s'adapte au mobile : bannières, AMP, Instant Articles, PWA...

Dès 2013, nous avons vu les premières évolutions majeures du web pour s’adapter au mobile avec le responsive design. Nous en avons tous constaté des conséquences positives en terme d’expérience utilisateur et de référencement. Aujourd’hui, le responsive design est devenu la norme et plus de 7 sites sur 10 sont optimisés pour le mobile. Mais quels sont les nouveaux enjeux du web ?

Une étude de Statcounter montre qu’en octobre 2016, avec un taux de 51,3%, la navigation web dans le monde effectuée depuis un mobile (smartphone ou tablette) a dépassé la navigation sur ordinateur. Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessous, la navigation mobile a connu une forte progression au cours des 5 dernières années.

Chaque pays, n’est pas logé à la même enseigne. En France, la navigation web via desktop est encore nettement supérieure à celle via mobile . Nous contastatons que les mobinautes sont surtout présents en Afrique et en Asie.

Il n’y a pas si longtemps, avoir une application dans les stores était considéré comme le Saint-Graal. A ce jour, de nombreuses entreprises développent uniquement des applications mobiles et pensent que le web est mort… Cependant, selon des études récentes menées par SplitMetrics, le taux de conversion des applications sur les stores est de 25%. C’est à dire, uniquement 1 utilisateur sur 4 télécharge une application après avoir vu la page de l’application sur les stores. Les autres ne l’essayent pas et 99% de ceux qui ont installé l’application ne l’utilisent plus au bout de 90 jours. Cela signifie-t-il que le mobile est en décroissance ?

Alors que les utilisateurs de smartphones naviguent sur une quarantaine de sites, ils n'utilisent en revanche que 5 applications par mois en moyenne sur 28 d’installées.

Artboard3.jpg

Ainsi, une application mobile n’est pas le seul moyen des mobinautes d’utiliser Internet. Dans cet article nous allons donc voir les nouvelles possibilités que le web offre pour s’adapter au mobile.

Les bannières web pour télécharger l’application

Si vous possédez un site et une application, il est possible de mettre une bannière sur votre page lorsque que le site web est affiché sur un smartphone afin de convertir votre trafic web en utilisateurs d’applications. Selon une étude de Branch.io, le taux de clics sur les bannières est de 13% (et légèrement plus élevé sur Android que sur iOS).

Artboard.jpg

Ce sont les sites web d’informations qui utilisent le plus cet outil. On remarque que le site responsive servirait de premier contact avec les mobinautes et que l’application mobile est davantage dédiée à la fidélisation des utilisateurs.

Des articles plus rapides : Accelerated Mobile Pages et Instant Articles

En 2016, Google et Facebook lancent des initiatives concurrentes : les Accelerated Mobile Pages (AMP) et les Instant Articles.

Ces technologies utilisent un type de HTML optimisé pour les navigateurs mobiles. En utilisant une série de règles, elles permettent de charger très rapidement une page depuis un moteur de recherche.

Artboard2.jpg

Les AMP apportent plus de trafic à partir des résultats de recherche organique par une mise en avant des pages AMP sur Google. Ainsi, il n’est pas étonnant de voir que les AMP sont devenus plus populaires que les Instant Articles.

Cependant, même si les objectifs de Google avec le projet AMP sont louables, il pose des grandes préoccupations au niveau sécurité et UX. Ces technologies développées par les géants du web (Google, Facebook et Apple) enferment les utilisateurs dans leur écosystème respectif.

Progressive Web Apps

Ces derniers temps les Progressive Web Apps (PWA) prennent de l’ampleur. Ils s’agit de site web ayant “pris des vitamines”. En effet, une PWA est un site web qui :

  • peut être consulté en mode hors ligne ;
  • se charge très rapidement ;
  • envoie des notifications web push ;
  • permet d’ajouter une icône d’application sur son écran d’accueil ;
  • et qui offre une navigation similaire à une application mobile.

A ce jour, Chrome et Opera prennent entièrement en charge cette technologie. Firefox intègre presque l’ensemble des fonctionnalités. Safari n’a pas encore pleinement sauté dans le train du web mobile mais y travaille notamment sur un composant clé pour supporter le mode hors-ligne et les notifications.

Cela n’a pas empêché de nombreuses entreprises de développer des PWA et les résultats sont excellents :

  • Flipkart (leader du e-commerce en Inde)
  • The Weather Channel (IBM)
  • Alibaba (leader mondial du e-commerce B2B)
  • The Washington Post

Conclusion 

Ainsi, les possibilités pour votre stratégie mobile se multiplient. Les applications mobiles ne sont pas le seul moyen de s’adresser aux mobinautes et il existe aujourd’hui d’autres canaux comme les Progressives Web Apps. En plus, d'offrir de nouvelles expériences à vos utilisateurs, ces optimisations sont prévues pour favoriser le chargement des pages. En effet, il ne faut pas oublier que dans le monde, 45% des connexions mobiles sont toujours sur des réseaux lents comme la 2G.

Le choix du canal ou des canaux dépend bien entendu de votre stratégie et du service que vous souhaitez offrir. Chez Tymate, nous pouvons vous accompagner dans la conception et le développement de vos services innovants numériques et/ou mobiles.