Constance
Le 24 novembre 2017
Constance

Weasyn, l'innovation qui va révolutionner vos frigos et vos placards !

Découvrez notre méthode et notre vision d’entreprise à travers le projet Weasyn. Dans cet article vous découvrirez ce qu’est l’innovation numérique positive au travers du projet d’Oanh et de la méthode de travail Tymate.

Weasyn,  l'innovation qui va révolutionner vos frigos et vos placards !

L’émergence d’une idée...


Après un parcours de 18 ans passés dans le marketing et les achats à l’international, Oanh Tran Thien a souhaité se lancer dans la grande aventure de l'entreprenariat… et cela, sans idée de départ. Pour l’inspirer, son mari lui offre le livre Un business responsable d’Yvon Chouinard et de Vincent Stanley. Dans cet ouvrage, on aborde notamment le concept d’économie circulaire à l’opposé de celui d’économie linéaire. 


Pour rappel, l’économie est dite linéaire quand nous pouvons la visualiser sous la forme d’une chaîne. Par exemple, on extrait le pétrole pour en faire de l’emballage plastique, un jouet. On le vend à un consommateur, qui une fois n’en a plus l’utilité, le jette. Qui dit jeter, dit gaspiller… L’économie circulaire, à l’inverse cherche à engendrer une boucle ou une suite de boucles positives, autrement dit, après chaque utilisation du produit, on le réinsère dans un nouveau cycle de vie jusqu’à sa destruction finale. C’est le cas typique du recyclage qui permet aux objets d’avoir une seconde ou plusieurs vies. 




Premier flash pour Oanh : sa garde-robe. Pour la plupart d’entre nous, nous entassons les vêtements, en rachetons régulièrement, poussons les anciennes affaires au fond des armoires, et au bout du compte, nous oublions quels habits nous avons et manquons parfois d’idées pour les assortir… Et si nous avions eu conscience de ce qui se passait dans nos tiroirs, aurions-nous dépensé pour une énième petite robe noire ? Si nous avions été conseillées, aurions-nous délaissé ce pauvre petit débardeur ? Sans compter, la gestion des vêtements de nos enfants qui, par nature, ne cessent de grandir !


Et voilà, comment l’essence du projet Weasyn est née. W-easy-n : l’association de ‘within’ (mot anglais signifiant ‘dans ; à l’intérieur de’) et de ‘easy’, comme pour faciliter notre quotidien, pour éviter le gaspillage et la surconsommation. L’idée suscite l’approbation générale du jury d’Euratechnologies et de Tonic Incubation qui suggère même de voir si le concept peut s’appliquer à d’autres aspects de la vie quotidienne. 


Suite à cette réflexion, Oanh reprend ses investigations et décide de se rapprocher des utilisateurs potentiels en réalisant des entretiens en face-à-face pour creuser l’idée. À chaque début de conversation, elle demande : “Savez-vous ce que vous avez en stock chez vous ?”. Au bout de 17 entretiens, une thématique récurrente apparaît clairement : l’alimentaire. 


Mais alors que les frigos connectés font leur apparition, la problématique du gaspillage alimentaire n’est toujours pas réglée. 


Chaque année en France, nous produisons entre 20 et 30 kg de déchets par habitant, dont 7 encore emballés. Les particuliers représentent à eux-seuls plus de 40% du gaspillage alimentaire, pourcentage supérieur à celui de la grande distribution, de l’industrie hôtelière ou encore agro-alimentaire.


… à sa modélisation 


Oanh décide donc de lancer sa première application mobile WeasynMyKitchen, en l’adressant aux particuliers : « Simplifier la gestion du stock alimentaire, le quotidien de ma tribu et réduire le gaspillage, sans même y penser ! »


Weasyn se concentre donc sur ce qui se passe dans nos cuisines. Certes, il existe déjà de nombreux acteurs qui proposent des recettes et des applications qui notifient lorsqu’un produit arrive à péremption. Mais qui se souvient exactement, au moment de préparer son repas ou de faire ses courses, de ce qu’il y a dans les étagères, le réfrigérateur ou le congélateur ? Des dates de consommation de chacun des produits, pour savoir lequel manger en priorité ? Et qui peut répondre en une seconde à la question, ô combien quotidienne : « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » ? En donnant une constante visibilité du contenu de son stock, des dates de péremption en fonction du lieu de stockage et en accédant à des inspirations de recettes que nous pouvons faire avec ce qu’il y a dans notre réfrigérateur et nos placards, Weasyn a pour ambition de permettre une consommation responsable et tout simplement de bon sens : « Assurons-nous déjà de consommer ce que nous avons ».


Pour cela, l’expérience utilisateur est facilitée : grâce à votre smartphone, il est possible de scanner les codes-barres des produits et vous pouvez bien sûr saisir des produits à la main pour que l’application les enregistre. Ou encore plus simple : vous faîtes vos courses sur le drive ? Eh bien, il vous suffit d’envoyer l’email de confirmation de vos courses à Weasyn pour que votre stock se mette à jour ! Et une fois que vous avez consommé des produits, vous les retirez tout simplement de votre stock. Et cela sera encore plus rapide, lorsque dans une prochaine version, vous pourrez faire appel à la reconnaissance vocale ou d’images.




En plus de ces fonctionnalités, vous obtiendrez des statistiques sur la répartition de votre alimentation, ainsi que l’évolution du gaspillage généré par votre tribu.


Cependant, l’ambition de Weasyn ne s’arrête pas là. Son nouvel objectif est de créer, en prolongement du smartphone, une gamme d’objets connectés qui, installés dans votre cuisine, permettront d’enregistrer automatiquement les produits qui entrent ou qui sortent du stock alimentaire. Plus forcément besoin de sortir le smartphone à chaque fois qu’on mijote un bon petit plat ou que notre enfant prend un yaourt dans le réfrigérateur, l’objet connecté inséré dans l’environnement de votre cuisine sera à proximité pour accompagner votre tribu dans sa gestion quotidienne avec Weasyn. 


Le projet d’Oanh s’inscrit complètement dans le concept d’innovation numérique positive. Il répond à une problématique environnementale (la lutte contre le gaspillage), et il sensibilise aux dépenses excessives liées à la sur-consommation. 


Tymate, une agence de co-construction


Et Tymate dans tout ça ? Issue d’une formation d’école de commerce, Oanh n’avait pas les compétences informatiques pour développer elle-même son application mobile. C’est pourquoi, suite à une phase d’appel d’offres, elle s’est tournée vers notre agence. Elle a trouvé non seulement l’expertise technique dont elle avait besoin, mais elle a également trouvé un véritable partenaire de création de projet


Ce qui l’a notamment convaincue, c’est l’approche du PDS (Product Design Sprint) alliée à la Méthode Agile, qui lui ont permis d’établir des bases encore plus solides. Durant les différents ateliers, elle s’est sentie de nouveau challengée. Une véritable co-construction est mise en place avec l’équipe Tymate. En tant que porteur de projet, on a toujours envie de voir le produit/service idéal, complet et parfait. Néanmoins, avec des contraintes budgétaires et humaines, il faut savoir concéder et prioriser les fonctionnalités vitales de l’application. Pour reprendre ses mots, il s’agit de modeler “la véritable colonne vertébrale” du projet avec l’équipe Tymate, pour développer une première version qui se concentre sur l’essence même de l’idée. Pour y arriver, notre équipe se concentre sur trois questions incontournables : Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? 




Une autre force de Tymate, c’est sa connaissance du monde numérique constamment ancrée sur l’expérience utilisateur. Maxime - chef de projet -, Pauline et Henri - nos designers - apportent leurs connaissances en matière d’ergonomie ou d’analyse concurrentielle. Fabien, Gauthier ou Jery - nos développeurs - arrivent à cerner ses préoccupations et lui proposent une solution adaptée. Elle lance une idée ou une problématique et l’équipe concrétise efficacement la solution. Oanh parle même d’eux comme étant des “magiciens”. 


Enfin, pour Oanh, le petit plus de Tymate c’est la très bonne communication en interne. Notre agence comporte une vingtaine de personnes, et pourtant, tout le monde connaît son projet, peut lui donner son point de vue ou répondre à ses questionnements. Tout le monde participe et nous avançons ensemble pour réaliser son ambition professionnelle. 


Et l’application Weasyn, c’est pour quand ? 


La première version de l’application sera disponible en octobre pour les betas testeurs, et en novembre sur l’Apple Store. Pour reprendre l’expression de l’un de ses amis, Oanh ne souhaite plus de “produits chômeurs” au sein de nos cuisine. Mais s’arrêtera-t-elle là ? Probablement pas !...


L’application mobile WEASYN My Kitchen est disponible en beta privée sur iOS : vous pouvez vous inscrire dès à présent en indiquant votre adresse email sur le site www.weasyn.com pour être parmi les premiers à vous simplifier la vie et à réduire le gaspillage alimentaire ! Un lien vous sera envoyé quelque temps après pour télécharger l’application.


Tymate et Cheers 


Comme Oanh, si vous décidez de vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, nous serons heureux de vous accompagner avec de la mise en place de stratégie et de priorisation grâce au Product Design Sprint (PDS). Pour la partie du développement de l’application, nous vous tiendrons informés à chaque étape. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez avoir de plus amples informations. 


Si vous souhaitez nous rencontrer personnellement, vous pouvez vous inscrire à notre journée sur l’innovation numérique positive du 29 novembre ! Au programme de Cheers : des conférences et des stands qui aborderont le sujet de l’innovation numérique positive. Venez rencontrer des start-up et des experts pour vous approprier le concept d’innovation numérique positive. Ça vous donnera certainement l’envie de vous lancer dans la création d’une application !



Co-écrit avec Oanh Tran Thien